10:20 - April 14, 2021
Code de l'info: 3476355
Téhéran(IQNA)-Le père Emmanuel Muslim, président du Comité populaire mondial pour la justice et la paix de Jérusalem, a appelé à la création d'un centre médiatique chrétien, au sein du mouvement de résistance islamique "Hamas", qui serait en mesure de faire face aux fabrications auxquelles le mouvement est confronté de la part des médias.
Dans un communiqué mardi, Muslim a exprimé son espoir qu'un conseiller chrétien serait désigné pour le Hamas, qui travaillerait pour renforcer les liens et faire face aux tentatives de diaboliser le mouvement sur lequel plusieurs partis travaillent.
 
Le père Muslim, qui occupait auparavant le poste de chef de l'Église latine à Gaza, a expliqué que les Chrétiens de la bande de Gaza mènent une vie sûre et que le Hamas partage leurs joies et leurs peines car ils sont un seul peuple dans une seule patrie.
 
Il a souligné que discuter avec l'occupation à travers les pays ou à travers les négociations et les Nations Unies et ce qui est décrit comme la légitimité ne restaurera pas Jérusalem, ni ne protégera la mosquée Al-Aqsa.
 
"La seule option des Palestiniens est la résistance secrète dirigée par le peuple, qui oblige l'occupation et les colons à quitter notre terre", a-t-il assuré.
 
Muslim a poursuivi: "La résistance que les gens protègent est le seul moyen de regagner la terre, sans compter sur les États ni dépendance à toute approche politique."
 
Le Père Muslim a appelé à un organe palestinien élu pour représenter les Palestiniens chez eux et dans les pays de refuge, à travers des élections libres, qui seront mises en œuvre en ligne et auxquelles chacun participera depuis tous les pays du monde.
 
Il a ajouté que l'existence d'un organe représentant tous les Palestiniens ouvre la voie à l'élection d'un président du Fonds national palestinien, afin de préserver ses capacités à servir la cause nationale.
 
Muslim a souligné que la transformation de l'OLP en une autorité par le biais de l'accord d'Oslo a été le plus grand coup porté aux Palestiniens.
 
Il a également appelé les factions et les forces à respecter le code d'honneur qu'elles ont signé au Caire et à ne pas négliger la question des prisonniers au service de la propagande électorale.
 
Muslim a souligné que la libération des prisonniers est un devoir national sur lequel tout les Palestiniens doivent travailler, et c'est l'une des revendications les plus importantes du peuple palestinien.
 
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: