9:04 - January 16, 2021
Code de l'info: 3475452
La compagnie aérienne Emirates a suspendu un pilote tunisien pour avoir refusé de se rendre en Israël. Moneem Saheb Tabaa a confirmé la suspension sur sa page Facebook, qu’il a depuis fermée.

«Dieu est [le] seul qui prend soin de moi…», a déclaré Tabaa. « Je ne le regrette pas. » Le pilote est suspendu en attendant une audience officielle, comme nous informe le Middle East Monitor.


Alors que la nouvelle de sa suspension se répandait sur les médias sociaux, de nombreux militants ont dénoncé les Émirats basés à Dubaï et ont félicité Tabaa pour sa position de défi dans son opposition aux accords de normalisation de l’année dernière entre Israël et plusieurs États arabes. Les EAU ont été le premier des États récents à établir des relations diplomatiques avec Israël, avec Bahreïn, le Soudan et, plus récemment, le Maroc.


La Tunisie a toujours soutenu qu’elle n’avait pas l’intention de suivre l’exemple et de se normaliser avec l’Etat d’occupation. Dans un communiqué à la fin de l’année dernière, le ministère tunisien des Affaires étrangères a déclaré: « La Tunisie respectant les positions souveraines des autres pays, elle affirme que sa position est de principe et que les changements sur la scène internationale ne l’affecteront jamais ».


Lors de son élection en 2019, le président tunisien Kais Saied a déclaré que la Palestine est gravée dans le cœur des Tunisiens et que «la Palestine, ce n’est pas beaucoup de terres enregistrées comme biens immobiliers».

À la suite de la normalisation du Maroc avec Israël, le Président du Parlement tunisien et chef du Mouvement Ennahda, Rached Ghannouchi, a déclaré: « Nous avons été choqués par cette mesure, qui contredit le consensus arabe exprimé par l’Initiative de paix arabe. Nous soutenons les droits du peuple palestinien conformément au principe de la fraternité arabe et musulmane ainsi qu’au droit international. «


La Tunisie et l’Algérie ont empêché les avions israéliens d’utiliser leur espace aérien pour des vols à destination et en provenance du Maroc, les obligeant à emprunter une route indirecte via l’Europe. Les compagnies aériennes israéliennes ont commencé à opérer des vols directs entre Tel Aviv et les Émirats arabes unis en août. Etihad Airways a été la première compagnie aérienne des EAU à se rendre en Israël, transportant des médicaments à destination de la Palestine. Selon le site d’information israélien Globes, Emirates devrait lancer ses vols de Dubaï à Tel Aviv le mois prochain.

alnas

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: