10:34 - November 30, 2020
Code de l'info: 3474953
Téhéran(IQNA)-Les représentants des mouvements palestiniens, Hamas et Jihad islamique, ont vu dans la "Journée mondiale de solidarité avec le peuple palestinien" une occasion de dénoncer au monde l’oppression que subit le peuple palestinien et ont annoncé un mauvais sort aux gouvernements comme celui de Hosni Moubarak, qui normalisent leurs relations avec le régime sioniste.
L'Assemblée générale des Nations Unies a voté le 29 novembre 1977, à la majorité des voix, la désignation d’une « Journée de solidarité avec le peuple palestinien » et a appelé les États membres à célébrer cette journée dans leur calendrier. Bien qu'il semble que le but de cette action des Nations Unies fût de montrer une attention mondiale aux problèmes de la communauté palestinienne, cette même organisation a adopté il y a 30 ans, la Résolution 181, connue sous le nom de Résolution de partition de la Palestine qui est à l’origine des problèmes de la société palestinienne.
29 نوامبر روز حمایت آزادی‌خواهان جهان از  فلسطین / تاکید بر عبرت از سرنوشت خیانت‌کاران به آرمان فلسطین
Dans une interview accordée à l'Agence iranienne de presse coranique (IQNA), Khaled Qudumi, représentant du Hamas en Iran, a déclaré à propos de cette Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien : « Le peuple palestinien, après avoir compté sur Dieu et sa foi profonde en ses droits, compte sur ses enfants et le soutien des pays islamiques pour la libération de ses terres. Les organisations internationales ont défauts principaux. Premièrement, après la Seconde Guerre mondiale, la Charte des Nations Unies a été rédigée par les États victorieux qui représentent le front de l’arrogance. Le peuple palestinien s’il veut envoyer un message clair à la communauté internationale, est obligé de se référer à ces organisations et jusqu'à présent, aucune loi n'a été adoptée pour une politique véritable contre le régime sioniste. Des centaines de lois et diverses résolutions ont été approuvées par des comités de l'ONU contre le régime sioniste qui n’a aucune intention de les appliquer et les États-Unis ont imposé leur veto 45 fois depuis 1948. La seule option pour le peuple palestinien est donc la résistance et la lutte, nous ne resterons pas les bras croisés et défendrons notre terre, nos enfants et notre nation. Malheureusement, la normalisation des relations avec le régime sioniste par certains régimes corrompus est un phénomène très dangereux dans la région et contraire à l'opinion des peuples de ces pays sur la Palestine, qui soutiennent le peuple palestinien et que ces gouvernements corrompus ne représentent pas. Tous ceux qui ont commis cette trahison iront à la poubelle de l'histoire. Nous leur demandons explicitement de cesser de trahir les droits du peuple palestinien qui n’a d’autre choix que de revendiquer ses droits et de combattre les occupants. Notre lutte exige un renforcement de l'unité des Palestiniens, de l'axe de la résistance avec nos amis parmi les pays islamiques, et de la résistance armée, politique et médiatique. Nous devons maintenir notre unité et avoir un plan commun pour vaincre les occupants et libérer notre terre ».
 
Nasser Abu Sharif, représentant du Jihad islamique palestinien en Iran, a déclaré à propos de cette journée : « Les Nations Unies ont déclaré le 29 novembre « Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien », alors que cette organisation est elle-même à l’origine du régime sioniste. Cependant, la présence de tous les pays dans cette organisation peut permettre de résoudre les problèmes des nations bien que les pays qui dominent cette organisation, soient arrogants et oppressifs, agissent dans leur propre intérêt et influencent les résolutions internationales. Cependant, cette journée est l’occasion d’exprimer une solidarité mondiale avec le peuple palestinien et pour informer le monde sur la grande prison dans laquelle les Palestiniens sont détenus, dans la bande de Gaza et en Cisjordanie ».
29 نوامبر روز حمایت آزادی‌خواهان جهان از  فلسطین / تاکید بر عبرت از سرنوشت خیانت‌کاران به آرمان فلسطین
Concernant la normalisation des relations avec le régime sioniste, Abu Sharif a déclaré : « Notre message aux gouvernements qui ont cette politique est qu’il s’agit d’un acte inhumain, immoral et religieusement interdit. Ces régimes réactionnaires doivent savoir que ces relations ne les aideront pas à maintenir leur pouvoir et leur dictature. Ils ont porté atteinte à tous les principes humains, moraux, religieux et nationaux. Ces gouvernements dictatoriaux veulent renforcer le régime sioniste, mais ils ne peuvent le faire sans l’appui populaire, et toutes les nations de la région sont opposées à des relations avec le régime sioniste. L'alliance avec le régime sioniste provoque la colère de Dieu, suivie de la colère du peuple. À l'heure actuelle, la présence des Palestiniens sur leurs territoires est plus importante que toute autre chose. Netanyahu peut se rendre à Bahreïn et aux Émirats arabes unis, mais lorsqu'il revient dans les territoires occupés, il voit que plus de sept millions de Palestiniens vivent sur la terre historique de Palestine. Nous comptons sur les nations indépendantes dans le monde et sur leur attention aux droits du peuple palestinien, et nous savons que tous les amoureux de la liberté et de la justice sont avec nous ». 
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: