9:25 - November 30, 2020
Code de l'info: 3474949
Téhéran(IQNA)-Lorsque les avions de guerre américains ont bombardé la ville japonaise de Kobe en 1945 pendant la Seconde Guerre mondiale, anéantissant presque toute la ville, de nombreux habitants ont cherché refuge et refuge dans un endroit improbable : La mosquée de Kobe, le plus ancien lieu de culte musulman du Japon encore existant.
Les premiers documents sur l'islam au Japon remontent aux années 1700, sous la forme de mentions et de représentations de l'islam et des musulmans dans un certain nombre de livres japonais.
 
Ce n'est toutefois qu'au XIXe siècle que des contacts diplomatiques appropriés ont été établis entre les musulmans et le Japon. Le sultan ottoman Abdulhamid II a envoyé la frégate de la marine ottomane "Ertugrul" en 1889 pour un voyage de bonne volonté au Japon. À son retour, une violente tempête a désintégré le navire et il a coulé au large des côtes de la préfecture de Wakayama, tuant des centaines de personnes à bord. Seuls 96 membres de l'équipage ont survécu au naufrage et ont été emmenés à Kobe avant d'être renvoyés à Istanbul à bord de deux corvettes japonaises. Cette tragédie, dont on se souvient encore aujourd'hui, a suscité la sympathie des Japonais envers les Turcs et a jeté les bases de l'amitié entre la Turquie et le Japon.
 
Dans les années 1930, les migrants et réfugiés musulmans tatars qui ont échappé à la révolution russe pendant la Première Guerre mondiale sont devenus le plus grand groupe ethnique musulman et ont établi la première mosquée de Tokyo dans la capitale japonaise en 1938, qui a ensuite été démolie et reconstruite sous la direction et avec le soutien de la Turquie.
 
Mais la mosquée de Tokyo n'a pas été la première à être établie au Japon. Le premier lieu de culte musulman enregistré dans le pays a en effet été construit dans la préfecture d'Osaka en 1905 pour les soldats musulmans qui avaient échappé à la captivité russe pendant la guerre russo-japonaise. Cependant, la structure n'a pas survécu. Une autre mosquée a été créée en 1931 à Nagoya, mais elle a été brûlée pendant la Seconde Guerre mondiale et Nagoya n'a pas vu d'autre mosquée pendant plus de 50 ans.
 
La première mosquée construite au Japon et qui continue à servir en tant que telle aujourd'hui est la mosquée de Kobe.

taghribnews

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: