8:58 - November 23, 2020
Code de l'info: 3474868
Téhéran(IQNA)-Un tribunal suédois a annulé une décision interdisant le port du foulard porté par les musulmans dans les écoles de la ville du sud d’un pays. La mairie de Skurup avait décidé d’interdire le hijab aux étudiantes de moins de 13 ans en 2019.
De nombreux étudiants et enseignants musulmans ont protesté contre la décision et le directeur de l’école de Prastamosse, Mattias Liedholm, avait refusé de se conformer à l’interdiction.
 
So if another country does it, why can’t France? So you’ll be opening gulags too because of China?
 
btw, as for turkey https://t.co/Y727U8etsM
 
— Abdullah al Andalusi (@AbdullaAndalusi) November 20, 2020
 
La Cour administrative d’appel de Malmö a publié un communiqué affirmant que la décision du conseil municipal de Skurup était inconstitutionnelle, ont rapporté mercredi les agences de presse.
 
Selon le tribunal, l’interdiction était également contraire aux dispositions constitutionnelles sur la liberté religieuse et à la Convention européenne.
 
Le nombre de musulmans vivant en Suède est d’environ 800000, soit plus de huit pour cent de la population totale du pays.
 
Swedish court lifts #Muslim headscarf ban at schools in southern town.A slap to #Macron @EmmanuelMacron the Hypocrite !! https://t.co/UtuN7N20P4
 
— Suraj Sayyed (@IamSurajSayyed) November 19, 2020
 
L’acceptation du foulard islamique et du voile facial dans les espaces publics est toujours un sujet brûlant à travers l’Europe avec des débats autour de la liberté religieuse, de l’égalité des femmes et des traditions laïques.
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: