10:32 - October 26, 2020
Code de l'info: 3474559
Téhéran(IQNA)-Un homme a fait face au tribunal après avoir vandalisé une mosquée avec un aspirateur et une bouche d’incendie dans le sud-ouest de Sydney.
La police a été appelée à la mosquée Auburn Gallipoli dimanche vers 19 heures après des rapports de vandalisme intensif.
 
Les agents sont arrivés pour trouver 13 fenêtres, des lustres antiques et des luminaires détruits, totalisant environ 100 000 $ de dommages.
 
L’incident s’est produit entre les sessions de prière, avec seulement 20 personnes présentes dans la mosquée.
 
Le président de la Fondation culturelle turque de Gallipoli, Abdurrahman Asaroglu, a déclaré que les dommages sur le site étaient «importants» et a accusé le vandale présumé d’être «anti-turc».
 
«Étant une mosquée turque aussi emblématique, nous sommes malheureusement devenus une barre d’éclairage pour quiconque souhaite exprimer son sentiment anti-musulman ou anti-turc», a-t-il déclaré.
 
«Nous sommes une mosquée locale axée sur la satisfaction des besoins de notre communauté locale ici à Sydney, y compris la promotion de la paix et de l’harmonie entre toutes les communautés qui habitent l’Australie.
 
« La mosquée Auburn Gallipoli continuera à diffuser le message de paix et d’harmonie en Australie et à lutter contre le fléau de la haine et de la division partout où nous le voyons. »
 
Un homme de 20 ans a été arrêté sur les lieux et a refusé la mise en liberté sous caution de comparaître devant le tribunal local de Burwood lundi.
 
L’homme de Guildford a été inculpé avec la destruction ou l’endommagement d’un bien et la violation de la caution.
 
On pense que l’homme a des problèmes de santé mentale.
 
« Une évaluation complète des dommages et des réparations sera effectuée », a déclaré un porte-parole de la police de NSW.
 
Les enquêtes se poursuivent.
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: