11:09 - September 22, 2020
Code de l'info: 3474221
Téhéran(IQNA)-L’association « Fatemeh Zahra (as) » en coopération avec les services culturels iraniens au Zimbabwe, a organisé dans la ville de Mutare, une réunion de dialogue entre les femmes musulmanes et chrétiennes, sur les violences domestiques.

Au début de la réunion, Shayesteh Chindandari, du centre islamique « Imam Hossein (as) », a demandé aux membres du Centre islamique « Imam Hussein (AS) » de Mutare, aux orateurs et aux personnes présentes à la réunion, de partager leurs points de vue sur cette question.

Mme Abigail Mobfawa a expliqué le concept de « violence sexiste » et expliqué comment chacun des deux sexes, « femme » et « homme », pouvait être considéré comme une « victime ». Après une analyse des racines sociales, historiques et religieuses de ce phénomène, elle a demandé une étude pour résoudre ce problème social.

Hajar Makoinja, responsable de l'association féminine « Fatemeh Zahra (as) », a expliqué le point de vue de l'Islam sur la façon dont les femmes doivent être traitées et soutenues dans la famille, et a demandé aux femmes de considérer les règles religieuses sans tenir compte de leurs origines ou de leurs goûts, et d’œuvrer pour éliminer les problèmes, en particulier les problèmes des femmes.
3924349

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: