10:11 - November 14, 2019
Code de l'info: 3471102
L’hojat ol islam Hassan Rohani, lors de la cérémonie d’inauguration de la 33e conférence internationale de l’unité islamique a affirmé que l’échec des Etats-Unis et d’Israël résidait dans l’éveil et la vigilance du monde musulman.

« S’ils (Américains et Israéliens) arrivent à faire éloigner la jeunesse des vrais idéaux, s’ils arrivent à présenter l’ennemi comme ami et l’ami comme ennemi, ils ont réussi dans leur complot », a ajouté le président iranien ce jeudi 14 novembre lors de la cérémonie d’ouverture de la 33e conférence internationale sur l’unité islamique, tenue à la salle des sommets de Téhéran, en présence des penseurs et des érudits du monde musulman.

Présentant ses félicitations à l’occasion de l’anniversaire de la naissance du Noble Prophète de l’islam (PSL) et la semaine bénie de l’Unité aux participants à la conférence, le président Hassan Rohani a souligné : « Le thème qui figure à l’ordre du jour de la conférence est la question de la Palestine et d’Al Qods, ce que les ennemis cherchent depuis des années à le faire oublier dans le monde de l’islam. »

« Tous les efforts, a-t-il dit, se sont concentrés pour nous faire oublier la Terre Sainte de la Palestine, occupée par un groupe d’occupants, pour nous faire oublier des millions de musulmans palestiniens mis en errance dans la région et dans le monde…mais heureusement ils ont échoué… Même la nouvelle administration américaine a cherché à mettre un terme au problème palestinien en payant de l’argent, ce qui s’appelle le deal du siècle. On a même cherché à présenter le Noble Qods comme capitale du régime sioniste, mais on n’a guère réussi. »

Le président iranien a ajouté : « L’échec des Etats-Unis et d’Israel dépendent de l’éveil et de la vigilance du monde musulman. S’ils arrivent à faire éloigner la jeunesse des vrais idéaux, s’ils arrivent à présenter l’ennemi comme ami et l’ami comme ennemi, ils ont réussi dans leur complot. Mais aujourd’hui sans aucun doute, au cours des dernières décennies, personne n’a été témoin d’une bonne action de la part des Américains. »

Faisant allusion aux tensions dans la région, le président iranien a souligné : « Au cours de ces 3 dernières décennies, toutes les guerres et tensions dans la région, avaient les Etats-Unis et Israël comme origine… Ceux qui présentent l’Amérique comme une solution aux problèmes de la région, ils doivent nous montrer un seul service des Américains aux peuples de la région. Tous les coup d’Etat et tous les différends dans le Moyen Orient ont pour origine l’Amérique et le régime sioniste. »

« Les Etats-Unis n’avaient été et ne seront jamais l’ami des nations, de la région et des musulmans. Ceux qui prétendaient un jour venir dans la région pour aider les Koweitiens, tout le monde a découvert qu’ils étaient venus pour les puits de pétrole », a-t-il poursuivi.

Le président iranien a évoqué les crimes et les trahisons commis par les États-Unis contre la quasi-totalité des pays musulmans de la région avant de déclarer : « Les États-Unis ne sont pas amis des pays musulmans de la région et les problèmes de notre région devront être résolus par nos peuples eux-mêmes, car les Américains n’y ont apporté que oppression et effusion de sang. »
 
Pour dénoncer les ingérences des États-Unis dans les affaires intérieures des pays musulmans, le président iranien a donné l’exemple des derniers événements survenus en Irak ou au Liban où les Américains essaient de faire dévier les mouvements de protestations populaires contre la vie chère et la corruption. Le président Rohani a ajouté :
 
« Ce serait une grande erreur stratégique de considérer les États-Unis comme amis, mais malheureusement les dirigeants de certains pays musulmans sont allés beaucoup plus loin pour tendre la main à l’ennemi israélien. Or, depuis trois décennies, les États-Unis et le régime israélien étaient à l’origine de toutes les guerres et des massacres dans notre région. »
 
Dans une autre partie de son discours, le président Hassan Rohani a souligné que pour empêcher les États-Unis et le régime israélien de réaliser leurs desseins, le monde musulman devait renforcer son unité et faire preuve d’une grande vigilance : « Nos jeunes doivent savoir que les États-Unis n’ont jamais été et ne seront jamais amis des peuples musulmans de la région. Nous devons résoudre nous-mêmes nos problèmes. La Palestine doit être libérée par les Palestiniens et la République islamique d’Iran restera au premier rang pour soutenir leur combat contre Israël et les États-Unis. »
 
La conférence marque l’anniversaire de la naissance du prophète Mahomet. Sur le thème «Unité de la Oumma dans la défense de la mosquée Al-Aqsa», l'événement se déroulera jusqu'au 16 novembre, avec la participation de 350 personnalités de 93 pays.
 
La Conférence internationale sur l'unité islamique se tient chaque année dans le but de jeter les bases d'une unité et d'une solidarité plus fortes au sein des musulmans et d'apporter des solutions à leurs problèmes.

3856932

Prénom:
Email:
* Commentaire: